LES JOURNALISTES DE 39 PAYS S’ASSOCIENT POUR SOUTENIR WIKILEAKS

Print More

Les journalistes du monde entier se réunissent pour soutenir l’organisation de Wikileaks et son fondateur Julian Assange qui, ils disent, ont fourni une ressource extraordinaire pour le journalisme, ainsi qu’une “contribution exceptionnelle à la transparence et la responsabilité sur les guerres en Afghanistan et Irak.”

Les journalistes, dont beaucoup de journalistes d’investigation, viennent de pays aussi divers que la Russie et la Namibie, l’Israël et l’Indonésie, des pays européens et d’Amérique du Nord. Les journalistes, liés par le des organisations de journalistes d’investigation (notamment le Global Investigative Journalism Network), ont décidé de parler publiquement après avoir observé une campagne intense de menaces et critiques injustes contre Assange et Wikileaks.

Pour plus d’information, contact :
Gavin MacFadyen (R-U)
Gmacfadyen(à me.com, cellule 44 (0) 774 030 4570

Mark Lee Hunter (France)
MarkLeeHunter(à)gmail.com, portable 33 (0) 6 27 81 00 87

Nicky Hager (Nouvelle Zélande)
Nicky(à)paradise.net.nz

Lucy Komisar (Etats-Unis)
LK(à)lucykomisar.com, 001 212 929-1610

Apportez votre soutien
Voir les signatures

DECLARATION DES JOURNALISTES QUANT AUX ATTAQUES SUR WIKILEAKS

Julian Assange, fondateur de Wikileaks, se trouve visé par des critiques et menaces pour sa dans les fuites énormes de documents militaires sur les guerres en Afghanistan et en Irak (les “War Diaries”). Il est accusé d’avoir publié de manière irresponsable des informations militaires confidentielles, en mettant en danger les vies des personnes citées dans les rapports militaires, et même d’espionnage. Quelques médias se sont associés à ces critiques.

Nous, journalistes et organisations de journalistes de nombreux pays, exprimons notre soutien à M. Assange et Wikileaks. Nous affirlmons que M. Assange a apporté une contribution exceptionnelle à la transparence et la responsabilité sur les guerres de l’Afghanistan et d’Irak, des domaines où la transparence et la responsabilité ont été sévèrement limités par les gouvernements et le contrôle de certains médias. M. Assange est en train d’être attaqué pour avoir publié des informations qui n’auront jamais dû être cachées du public.

Nous affirmons que Wikileaks a le droit de publier ces documents parce qu’il est dans l’intérêt manifeste du public de savoir ce qui se passe. Les documents démontrent que le gouvernement des USA a trompé le public au sujet de certains activités en Irak et en Afghanistan, et que des crimes de guerre ont pu avoir été commis.

Wikileaks a-t-il mis en danger des vies ? On a pu légitimement critiquer Wikileaks pour ne pas avoir assez contrôlé les documents sur l’Afghanistan, avec pour résultat la publication de certains noms de personnes telles que des collaborateurs des Américains. Heureusement il n’y a aucune évidence que quelqu’un a été blessée ou tuée en conséquence. Nous remarquons que Wikileaks a appris la léçon de cette erreur et a pris beaucoup plus de précautions avec les documents de l’Irak. Nous considérons que la révélation par Wikileaks de nombreux abus et crimes incontestés a bien plus de signification que ses erreur, qui ont été largement critiquées.

M. Assange subit des pressions personnelles en raison de sa participation dans les fuites, y compris des menaces de poursuites judiciaires pour espionnage. M. Assange n’est pas plus coupable de l’espionnage que n’importe quel autre journaliste. Cette campagne établit un précédent terrible, totalement contraire à l’ouverture et la transparence des gouvernements.

Si c’est de l’espionnage de publier des documents fournis par des sources, alors chaque journaliste sera par la suite coupable de ce crime. M. Assange mérite notre appui et encouragement face à ces attaques. Depuis qu’il a été lancé en 2006, Wikileaks a été un extraordinaire ressource pour des journalistes autour du monde, promouvant la transparence à un moment où les gouvernements la réduisent. Bien que Wikileaks ne fait pas partie des médias, et ne prétend pas être un média, sa mission d’informer le public et de réduire le secret injustifié complète et aide notre travail. En tant que les bénéficiaires du travail de Wikileaks et M. Assange, nous leur soutenons.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *